Un jour un portrait : Magatte Wade

Magatte Wade

Elle veut lancer “la première marque africaine de produits de consommation capable d’intégrer le top 100 mondial”

 

Magatte Wade est une femme d’affaires âgée de 41 ans originaire du Sénégal. Ainée d’une famille de 4 enfants, elle est élevée au Sénégal par sa grand-mère en l’absence de ses parents qui sont en France. Elle les rejoindra quelques années plus tard lorsque qu’elle suivra des études en gestion.

 

Son objectif : les États-Unis

Seulement c’est aux États-Unis qu’elle porte ses regards et décidera donc de partir s’installer à San Francisco. En 2004, à l’âge de 28 ans, elle y fondera sa première entreprise : Adina World Beat Beverage. Elle propose au marché américain une alternative aux sodas en commercialisant des boissons naturelles et des thés bio à base d’hibiscus appelé plus communément le bissap. Ses boissons sont vendues dans des chaînes d’épiceries fines d’Amériques telles que Whole Food et Wegman. Le succès est au rendez-vous, les produits trouvent rapidement leur public. L’entreprise réalise alors plus de 3 millions de chiffre d’affaires. Fort de ces résultats, la société va employer 25 personnes et réaliser une levé de fonds de 30 millions de dollars.

 

Retour aux sources

Cependant, pour diverses raisons, Magatte Wade sent qu’elle s’éloigne de sa vision initiale et va passer à un autre projet. Elle part s’installer près de New York et lance la société Tiossan (« origines » en wolof) qui vend de la cosmétique de luxe à base d’ingrédients naturels en provenance d’Afrique. Son entreprise est présentée comme étant la première marque de soins de luxe en provenance du Sénégal. Un de ses objectifs est d’accélérer son développement et nouer des relations d’affaires plus fortes avec son pays d’origine. Tels que produire davantage en local en travaillant avec des producteurs locaux. A terme, elle projette de produire 100% de ses produits au Sénégal. Elle a aussi pour ambition d’y implanter un spa. Également d’ouvrir des écoles où l’innovation et la créativité auront une place prépondérantes.

 

Magatte Wade défend avec passion et beaucoup d’enthousiasme l’idée que l’Afrique a beaucoup à apporter au monde et qu’elle n’a pas à se sentir inférieure. En pensant notamment que ce qui vient d’ailleurs est nécessairement meilleur que ce que l’on a chez soi. Car en Amérique, là où elle vit, les américains se détournent de certains produits comme ceux en provenance de la Chine pour découvrir les produits qui sont produits en Afrique. Son combat est de changer les mentalités.

 

Par ailleurs elle intervient beaucoup dans des forums internationaux où elle défend une Afrique où il faut investir. En effet, une Afrique capable de proposer des produits de qualités qu’on achète non pas par compassion mais par goût. Elle écrit des tribunes pour des journaux tels que le Huffington Post. En 2014 elle figure en tête de liste des 20  jeunes africaines influentes selon le magazine Forbes. En 2011 elle est nommée « Young Global Leader » par le forum économique mondial.

 

Et vous, seriez-vous le prochain entrepreneur à marquer votre temps ?

 

Références : tiossan.com, leaders-afrique.com, Magatte Wade, l’africaine nouvelle est arrivée (Slate juin 2012), Magatte Wade veut créer une marque Afrique (Les Echos mai 2015)

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

2 réflexions au sujet de “Un jour un portrait : Magatte Wade”

  1. jai beaucoup de joie en lisant cette article cela me donne beaucoup de force pour pouvoir avancez dans mes propres projets tres belle article …une fan de ce site web

    • Bonjour Fatou, merci pour votre soutien. Je suis sûre qu’en vous donnant à fond vous parviendrez à vos objectifs. Et vous serez la prochaine à écrire votre nom dans la liste des entrepreneurs de talents issus du Sénégal. Bon courage

Laisser un commentaire

un × deux =