Entreprendre c’est jouer!

par

Quand le jeu augmente votre niveau de performance!

Qu’ont en commun Usain Bolt, Albert Einstein, Picasso et l’équipe de basketball NBA Golden States Warriors ? Ces personnes et organisations ont atteint d’immenses accomplissements avec une méthode de travail (voire de vie)  qui s’appuie sur le jeu.

Une précision s’impose ici quant au mot “jeu”.

En anglais, on différencie le concept de “play” et celui de “game”, cette distinction n’existe pas vraiment en français.

 “Game” se réfère à une activité ayant un ensemble de règles et un objectif concret, par exemple le jeu de l’oie ou bien un jeu vidéo rentrerait dans cette définition.

Il est tellement abstrait qu’aujourd’hui les scientifiques ne sont pas d’accord sur sa définition. Il est plus facile de l’illustrer par des exemples tels qu’observer la nature, danser, écrire, rire, méditer et voyager, qui peuvent être considérés comme des formes de jeu au sens de “play”. Il s’associe plus à une notion de plaisir intrinsèque et d’épanouissement ; il n’y a pas forcément d’objectif clair si ce n’est celui de s’amuser. C’est cette expérience ludique qui me passionne.

Je m’intéresse particulièrement aux processus d’apprentissage. Nous apprenons la plupart de nos comportements sociaux en jouant. Un enfant apprend à marcher et à parler en imitant les adultes. C’est la manière la plus naturelle d’apprendre !

Einstein avait une approche très “joueuse” des sciences, il s’amusait avec elles ; c’est aussi pour cela qu’il était capable d’imaginer des explications simples à des problèmes complexes. De même, l’esprit de Picasso jouait perpétuellement lorsqu’il observait le monde.

Lorsque Usain Bolt effectue un drôle de rituel et “fait le clown” avant une finale olympique, il augmente son niveau de performance. En effet, aujourd’hui les neurosciences démontrent que le jeu augmente le niveau de dopamine dans son corps, qui se dope naturellement. L’équipe NBA des Golden State Warriors, qui a battu tous les records au cours de ces dernières années, est très connue pour ses drôles de rituels et célébrations, “hi-five”, “checks” et danses en tout genre.

Récemment, une étude éthologique de l’Université de Californie à Berkeley s’est intéressée à la communication tactile en NBA. Ils ont codifié et mesuré ce nombre d’interactions au cours de la première journée du championnat pour toutes les équipes. Ils ont ensuite comparé ces chiffres avec le classement à la fin de l’année. Je vous laisse deviner quelle équipe est arrivée première. La communication tactile augmente le degré de coopération de l’équipe.

J’enseigne dans deux universités en Hollande où j’habite. J’ai aussi récemment créé ici  ma structure. Nous aidons des organisations à créer des expériences ludiques d’apprentissage.  Aujourd’hui, nous travaillons sur un projet avec une ville afin de créer des espaces de dialogue et de rencontres ludiques ;  concrètement repenser l’expérience urbaine. Nous mettons aussi en place un partenariat avec un ministère quant à la création d’événements qui seraient plus “fun et cool”.

Trop souvent, on oppose le concept de travail et celui de jeu alors qu’ils se complètent. C’est dans cet espace que naissent la créativité, la curiosité, la coopération, l’apprentissage naturel et le bien-être. Le jeu ne doit pas être un outil qui permet d’augmenter la productivité. Le jeu doit être une culture et un état d’esprit qui permettent d’apprendre, de s’améliorer et de grandir. Aujourd’hui, une entreprise doit être pensée avant tout comme un espace ludique d’apprentissage et d’épanouissement. Les entrepreneurs d’aujourd’hui doivent développer une culture “joueuse”.

 

Article écrit par Steven Asei-Dantoni

Steven Asei-Dantoni , Edupreneur

Steven Asei-Dantoni , Edupreneur

Je dirais aux entrepreneurs de créer avec leurs équipes des expériences “humaines”. Sortir des rôles, revenir à des moments simples. N’ayez pas peur de faire tomber les masques et les murs. Revenez à cet esprit d’enfant! On considère souvent l’enfance comme une étape de la vie alors qu’on devrait la penser comme une façon de vivre.

Pour suivre Steven sur les réseaux sociaux 

Laisser un commentaire

3 × trois =

Pin It on Pinterest