Être une femme et entreprendre

femme et entreprendre

Contrairement aux idées reçues, l’entreprenariat n’est pas réservé aux hommes. En effet, depuis quelques années le nombres de femmes qui décident de sauter le pas ne cesse d’augmenter.

Aujourd’hui 30% des entreprises françaises sont crées puis dirigées par des femmes, 40% des micro-entrepreneurs sont des femmes.

Pourquoi les femmes décident se lancer dans l’entreprenariat ?

Entreprendre est aujourd’hui plus accessible

Le contexte pour entreprendre a évolué depuis quelques années. En effet, la digitalisation des services a considérablement fait baisser les couts liés à la création et à la structuration d’une entreprise. Des formations sont proposées et des aides de l’Etat sont à disposition de tous.

Les femmes comme les hommes sont à la recherche de liberté et d’indépendance.

La fibre entrepreneuriale comprend la germination d’une multitude d’idée et d’un besoin inné de les concevoir. L’entrepreneur(e) n’est pas fait pour travailler toute sa vie dans une grande structure : il/elle a besoin de liberté, d’autonomie et apprécie les défis. La possibilité d’adapter son emploi du temps en fonction de sa vie de famille incite aussi les femmes à suivre cette voie.

La mise en valeur des rôles-modèles

Nous avons aujourd’hui l’exemples de plusieurs entrepreneures à succès sur lesquelles les femmes, de toutes les classes d’âges, peuvent s’identifier. Elles poussent les femmes à l’action et conforte l’idée qu’il est possible d’entreprendre.

Julie Chapon se lance à 28 ans dans l’entreprenariat avec Yuka (fondé en 2016), une application qui permet de connaitre la constitution de produits alimentaires et cosmétiques et de connaître leur impact sur la santé à l’aide de son smartphone.

Isabelle Mashola, 56 ans, qui pour soutenir la cause féminine dans le monde, a créé une plateforme socialement responsable Isahit. Elle met en relation des entreprises françaises qui cherchent à externaliser une partie de leurs projets digitaux et des femmes en Afrique possédant au minimum un bac +2, qui désirent compléter leurs revenus.

Cependant, il existe aussi des difficultés auxquelles les femmes doivent faire face. En effet, au fur et à mesure de cette aventure de nombreux défis apparaissent tant au niveau personnel qu’au niveau de l’entreprise.

Tout d’abord, la difficulté de concilier la vie de famille et le travail est l’un des aspects qui revient très souvent dans les témoignages de femmes entrepreneurs :

Combiner les voyages, les journées intenses et la vie de famille, avec les repas des enfants, les devoirs… Je n’ai jamais pris de congé maternité. Pendant les travaux de ma boutique, j’ai cru accoucher sur place. J’étais au bout du rouleau. À sa naissance, ma fille (que j’allaitais) était chaque jour avec moi au bureau. Quand on est entrepreneur, il n’y a pas de pause, et pourtant, il faut se forcer à en faire quand même, pour ne pas tomber dans le piège du travail continu.

Valentine Gauthier, fondatrice de la marque de mode du même nom, mère de 2 enfants

Par ailleurs, avoir accès à un financement est un véritable problème. Il est vrai que les femmes demandent moins de prêts bancaires mais elles se retrouvent parfois confronté à des refus discriminatoires. Toutefois, elles sollicitent les dispositifs d’aides publiques existants et utilisent leurs propres fonds pour démarrer leurs projets.

 En ayant pris conscience de ses différents points (non exhaustifs), notre objectif est de vous emmener à réfléchir sur vos projets, qui ne sont, peut-être, que des rêves pour l’instant et de vous emmener à vous poser cette question « Pourquoi pas moi ? ».  La société dans laquelle nous vivons aujourd’hui vous permet de vous lancer et d’oser ce qui n’a jamais encore été fait. Avec un  bon accompagnement cela est possible et c’est ce que nous vous offrons.


Si vous aussi vous souhaitez donner vie à vos idées alors rejoignez notre programme. Pour en savoir plus découvrez Mon programme pour entreprendre.

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

1 réflexion au sujet de “Être une femme et entreprendre”

Laisser un commentaire

19 + 19 =