Un jour un portrait : Madam C.J Walker

Madam C.J walker

En 1919 Madam C.J Walker était considéré comme la femme la plus riche aux États-Unis

 

Née en 1867 à Delta aux Etats-Unis, Madam C.J Walker est la première femme noire millionnaire de l’histoire des États-Unis.

 

De son vrai nom Sarah Breedlove, cette femme d’affaires est descendante d’esclaves. Au début des années 1900, victime d’une maladie du cuir chevelu,  elle décide de mettre au point une gamme de produits capillaires qui répond aux besoins des femmes de son époque.  Le succès étant au rendez-vous, elle décide de sillonner les états du sud des États-Unis et les grands centres urbains au nord pour faire la promotion de ses produits auprès des femmes noires.

 

Visionnaire et astucieuse, déjà à son époque Madam C.J Walker est très aguerrit aux techniques de ventes et à la publicité. Elle s’essaye aux grandes réunions de groupe afin de développer ses ventes et fait la promotion de ses produits en montrant des images de femmes avec leur chevelure avant et après le traitement.

 

En 1910, Madam C.J Walker commercialise ses produits dans tout le pays et décide de construire une usine à Indianapolis pour faire face à la croissance rapide de ses ventes. A la fin de sa carrière, Madam C.J Walker employait près de 3.000 représentantes, appelées « beauty culturalists ». Toutes des femmes qu’elle avait recruté et formé pour vendre ses produits en faisant du porte à porte ; leur permettant au passage de devenir indépendante financièrement.

 

Cette redoutable femme d’affaires a lancé son activité avec 1$25, ce qui représenterait aujourd’hui l’équivalent de 30€. Cet investissement deviendra une industrie de plus d’un million de dollars qui emploiera plus de 15.000 agents.

 

Elle est aussi connue comme ayant été une militante très engagée dans la défense des droits des femmes et des afro-américains. Grande philanthrope, elle investira son argent dans des associations notamment dans the National Association of Colored Women’s Club (NACWC). A sa mort en 1919 elle est considérée comme la femme la plus riche aux Etats Unis. A la fois très respectée de la communauté noire que de l’élite blanche de la côte Est. En 1998 un timbre a été créé à son effigie aux États-Unis.

 

Seriez-vous le prochain entrepreneur de talent à marquer l’histoire?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

un × trois =