Le kLab, le premier incubateur de Kigali

le klab

Le kLab, le premier incubateur de Kigali !

En 2012, à l’initiative du gouvernement rwandais et d’organisations internationales est créé « Le kLab » qui signifie « knowledge Laboratory » soit « laboratoire de la connaissance » en français. Le kLab est un espace collaboratif gratuit dédié à l’innovation qui s’adresse aux étudiants, jeunes diplômés, entrepreneurs et ingénieurs.

Le kLab, une fabrique à innovation dont la recette marche !

Mettez des passionnés de nouvelles technologies ensemble, ajoutez de la poudre à lever et mélangez le tout. Ensuite versez la préparation dans un moule, laissez cuire au four et vous obtiendrez une start up innovante!

 

Le kLab est un lieu de travail, de partages et d’échanges, ouvert 24/24, 7/7. Les membres y viennent partager leurs idées, peaufiner leurs projets, tester leurs concepts dans le but de les transformer en business models viables. Wifi, bureaux, salles de réunions mais aussi un espace détente avec un baby-foot, des murs tapissés de post it avec des citations… Le cadre est propice au foisonnement des idées, à la créativité et à l’innovation !

 

Le kLab s’appuie sur l’expertise de plus de 60 mentors locaux et internationaux (la fameuse poudre à lever) qui accompagnent et suivent les locataires. Ils leur prodiguent des conseils sur des sujets tels que le sens des affaires, le leadership ou encore le management.

 

Parmi le réseau de mentors, on compte Louis-Antoine Muhire ancien locataire de l’incubateur et fondateur de Mergims.  On retrouve clairement une réelle volonté de transmettre le savoir faire et d’assurer la relève !

 

Le kLab propose également des workshops, des conférences, des bootcamps, des hackatons… Tout est mis en œuvre pour soutenir et promouvoir les initiatives innovantes et cela fonctionne !

Des success stories issues du kLab

Parmi les success stories on peut citer deux jeunes start up:

  • GiraICT, un fabricant de tablettes et de smartphones accessibles aux plus bas revenus notamment grâce au paiement mensuel.  
  • SafeMotos, une start up qui propose un service similaire à celui d’Uber cependant pour les motos-taxis

 

Les start up florissantes du kLab sont révélatrices d’une réelle dynamique autour des nouvelles technologies au Rwanda ainsi que la création d’un écosystème  numérique.

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

20 − 14 =