L’entrepreneuriat féminin au Rwanda

Barack Obama et Mark Zuckerberg au Global Entrepreneurship

C’est une belle époque pour les femmes au Rwanda!


L’entrepreneuriat féminin a le vent en poupe au Rwanda. Selon le « Global Gender Gap Report » (en français, le rapport mondial sur la parité), le pays a été classé en 2015, meilleur endroit en Afrique pour être une femme.  Ce rapport a également révélé que le Rwanda était le 6ème pays au monde où il y a le moins d’écart entre les sexes.


L’entrepreneuriat féminin est un facteur clé du développement de l’Afrique. En effet, c’est en Afrique que l’on trouve le plus fort taux de femmes entrepreneurs, environ 25% ! Le Rwanda est réellement en tête du continent africain quand il s’agit de promouvoir la croissance et le développement des femmes en général, ainsi que des femmes entrepreneures en particulier. Alors qui sont ces femmes qui entreprennent, qui créent des entreprises et surtout qui créent des emplois ? quelles sont leurs caractéristiques ? dans quels domaines se lancent-elles ?


Les caractéristiques de ces entrepreneures Rwandaises 

Les femmes rwandaises ont la particularité d’être fortes, audacieuses, persévérantes et tenaces. Ceci est dû aux défis auxquels elles ont dû faire face après le génocide en 1994. Pour la plupart, elles se sont retrouvées seules, sans ressources avec parfois des enfants ou membres de leurs familles à leur charge… Elles ont donc dû réfléchir à des solutions pour subvenir à leurs besoins. Elles ont fait appel à leur savoir-faire, leur imagination et créativité pour créer une source de revenus. Mais depuis ces dernières années, nous avons vu naitre une nouvelle génération de femmes d’affaires qui font la différence au Rwanda ! Elles sont jeunes, qualifiées et conscientes de leurs capacités. On les retrouve dans des domaines diverses et variés tels que les technologies de l’information, l’Edition, les énergies solaires, la mode…

Parmi les success stories nous pouvons citer :

  • Lydie Hakizimana, co-fondatrice de Drakkar limited distributeur et revendeur de supports éducatifs. La société emploie aujourd’hui 45 personnes et 30 distributeurs
  • Clarisse Iribazzia, 27 ans, fondatrice de Hehe limited spécialisé dans la création d’applications web et mobile. Elle a créé la plateforme Nuntu qui héberge des contenus multimédias venant de toute l’Afrique. En 2015, Forbes l’a classé parmi les entrepreneures les plus prometteuses du continent.

Ceci n’est qu’un petit échantillon de ces femmes épatantes que vous aurez l’occasion de découvrir dans ce dossier thématique.

 

Le Rwanda un cadre favorable au business 

Le Rwanda attire de nombreuses femmes entrepreneures et ce en provenance de toute l’Afrique. En effet, le Rwanda a la particularité d’offrir un environnement propice aux affaires, voici quelques avantages non négligeables de ce pays :

  • Rapidité des démarches administratives ; il est possible de créer une entreprise en moins de 6h, un vrai record ! on peut également obtenir un permis de construire en 21 jours…
  • Les femmes qui se marient ont la possibilité de séparer leurs biens de ceux de leurs maris,
  • Il n’y a pas de visa d’entrée pour aller au Rwanda,
  • La compagnie aérienne Rwandaise dessert les plus grandes villes africaines rendant ainsi les voyages plus faciles.

Tous ces aspects contribuent, effectivement, à rendre le pays très attractif sur le plan économique.

 

Toutefois un besoin de se faire accompagner

Cependant, nous tenons à souligner quelques difficultés auxquelles les femmes sont confrontées dans leur parcours entrepreneurial. Le recours au financement est assez difficile, elles ont du mal à convaincre les banques et/ou potentiel investisseurs. Elles manquent parfois de compétences en gestion financière, management, marketing, communication, gestion de la chaîne de production pour ne citer que quelques domaines.

Les structures d’accompagnement qu’elles soient spécialement dédiées aux femmes ou non, ont un rôle très important à jouer pour aider et soutenir ces entrepreneures. Cela passe par une dispensation de formations en management ; mais aussi, un accompagnement personnalisé de type coaching et mentorat…Parmi les structures très dynamiques qui œuvrent pour la promotion de l’entrepreneuriat au Rwanda et dans d’autres pays d’Afrique, nous pouvons citer la fondation Entreprenarium, avec son programme « booster les femmes résilientes » qui est une formation gratuite de 6 semaines offertes à 100 femmes africaines dotées d’une fibre entrepreneuriale. Les 30 projets jugés à fort potentiel de croissance sont alors financés et leurs porteurs accompagnés par la fondation.

Force est de constater, au vu de tous les éléments cités dans cet article, que le Rwanda souhaite s’inscrire dans un modèle économique durable faisant la part belle aux femmes qui désirent entreprendre.


Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

deux + 3 =