12 clés pour réussir son pitch

par

Pitcher ne s’improvise pas, quelques conseils à appliquer pour réussir votre pitch

 

Nombreux sont les porteurs de projet que nous avons rencontré, qui avaient une idée bien précise de leur projet mais qui cependant était dans l’incapacité de nous le présenter succinctement. Encore moins de nous le vendre ! Si vous n’êtes pas en mesure de convaincre de l’utilité de votre produit à un individu lambda, vous ne serez pas en mesure de le vendre au grand public. De même, vous ne serez pas en mesure de séduire un investisseur qui est plus exigent et qui attend un retour sur investissement. Aussi, le rôle du pitch est de susciter l’intérêt, et non pas de parler de tous les aspects de votre entreprise et projet.

 

Les clés qui vous aideront à structurer votre discours

Voici 12 clés pour vous aider à construire votre pitch:

  • l’accroche

Commencez votre discours par une phrase, une accroche qui va marquer les esprits. Si vous vous adressez à un investisseur, n’oubliez pas qu’il voit des dizaines et des dizaines de projets. Pour qu’il se rappelle du vôtre, il faudra que vous le marquiez.

  • le problème & l’opportunité

Décrivez les difficultés que vous allez soulagé et comment le public fait actuellement sans votre produit/service.

  • votre proposition de valeur

Décrivez la promesse que vous ferez aux personnes qui feront le choix de votre produit ou de votre service afin de faire ressortir la valeur de la difficulté que vous allez soulager. Ainsi, montrez ce que vous allez apporter de plus par rapport à vos concurrents.

Retrouvez notre article sur la proposition de valeur

  • votre cible

Indiquez à qui votre produit ou votre service s’adresse.

  • votre solution

Décrivez votre produit, le bénéfice qu’il y a derrière. C’est ce qui vous permettra de vous différencier de vos concurrents et de créer un attachement émotionnel avec votre marque, votre produit et/ou votre service. Aussi, sur votre présentation, décrivez le avec peu de texte mais plus avec des images, une vidéo, un prototype…

  • le business model

Décrivez comment vous allez gagner de l’argent.

  • l’analyse concurrentielle

Décrivez les acteurs en présence sur le marché (vos concurrents) et quelles solutions ils ont trouvé pour répondre aux besoins des clients.

  • le plan de lancement

Décrivez comment vous allez atteindre vos clients.

  • l’équipe

Présentez les acteurs clés de votre équipe : l’équipe de direction, vos conseillers ainsi que les investisseurs qui ont décidé de vous suivre dans votre aventure le cas échéant.

  • les projections financières

Présentez vos prévisions de chiffre d’affaires à 3 ans ainsi que les indicateurs clés qui permettront de juger de la performance de votre activité (exemple: nombre de clients, le panier moyen, le taux de conversion, etc.).

  • votre plan de développement

Montrer ce que vous voulez faire dans le futur et comment vous allez utiliser l’argent pour faire grandir votre activité.

  • l’appel à action

Il s’agit de pousser les investisseurs à agir en présentant votre besoin en financement et la date cible de lancement.

 

Encore d’autres conseils pour réaliser un bon pitch

Pour réussir votre pitch, n’oubliez pas également que:

  • le fond est aussi important que la forme. N’en privilégiez pas un au détriment de l’autre. Soignez votre présentation.
  • vous devez adapter votre discours en fonction de votre interlocuteur. En effet, vous ne parlerez pas de la même façon à un futur client qu’à un investisseur
  • la communication non verbale à son importance, vous devez y faire attention (gestes, expressions faciales…).

Vous voilà à présent équipé(e) pour réaliser un pitch du tonnerre !

Laisser un commentaire

onze − 4 =

Pin It on Pinterest